L'avocat de l'ange

Lorsque le temps d'évaluer une nouvelle idée ou d'introduire un projet innovant est arrivé...

Stratégie A : l'appel à la raison

En citant par exemple l'économiste nord-américain John Kenneth Galbraith : "Faced with the choice between changing one's mind and proving that there is no need to do so, almost everyone gets busy on the proof" ou en français :

Entre changer de point de vue ou démontrer qu'il n'est pas nécessaire
de le faire, la majorité préfère s'engager dans la démonstration !

Stratégie B : l'appel à la créativité

Sans doute plus efficace à condition que la bonne volonté soit au rendez-vous. Invitez votre ou vos interlocuteurs à changement temporaire de dialectique. Demandez-leur de ne voir que le bon côté de l'idée ou du projet. Demandez-leur de jouer le rôle de l'avocat de l'ange tout en précisant qu'il y aura bien un aller et un retour en ce sens que les aspects moins positifs seront analysés mais ultérieurement.

Si l'ange peine à prendre son envol, donnez-lui un petit coup de main en posant des questions ouvertes qui ne manqueront pas de commencer par :

Avocat de l'Ange

Quant à espérer que cette attitude devienne un réflexe dès qu'une nouvelle proposition est avancée, il faudra sans doute invoquer des divinités plus puissantes que les anges ! Ce peut également être une autre stratégie ...