Au sein de TRIZ, les Principes de Séparation sont aux contradictions physiques ce que les 40 Principes Inventifs sont aux contradictions techniques. Ce sont des solutions génériques - "abstraites" en se référant à l'échelle d'abstraction - qui suggèrent différentes pistes pour séparer les demandes contradictoires portant sur un seul et même paramètre.

Il y a 4 principes de séparation ou plutôt il y avait, certains protagonistes en ayant consacré d'autres. A ce jour, il y a jusqu'à 11 principes de séparation. Il n'est par ailleurs pas exclu que d'autres apparaissent dans le futur puisque TRIZ continue à se développer (parfois de manière purement cosmétique). Toutefois, à bien y regarder, les divers principes de séparation se greffent tous sur les 4 principes originaux.

Alors, pour faire simple et pour voyager léger, voici les quatre principes-clés pour séparer des demandes conflictuelles portant sur un seul et même paramètre.

TRIZ et ses 4 Principes de Séparation

Séparation dans le TEMPS 

  • Les demandes contradictoires peuvent-elles être séparées dans le temps ? Obtient-on une solution efficace en activant les paramètres ou valeurs incompatibles à des moments différents ?
  • Exemples :
    • Parapluie (grand pour l'usage, petit pour les déplacements)
    • Tous les autres objets pliables, (dé)montables (ex : meubles en kit) ou segmentés (ex : canne à pêche, antenne télescopique …) figurent ce principe. 

Séparation dans l'ESPACE

  • Les demandes contradictoires peuvent-elles être séparées dans l'espace ? Une valeur peut-elle se trouver à un endroit du système et la valeur opposée à un endroit distinct ?
  • Exemples :
    • Lunettes bifocales (verres progressifs)
    • Poubelles souterraines (collecteur en surface, conteneur en sous-sol).

    Séparation sous CONDITION

    • En introduisant une "condition" (action conditionnelle), est-on à même de répondre aux deux demandes opposées ? Une caractéristique ou une modalité particulière peut-elle être présente pour une action et absente pour une autre action (en principe action opposée ou complémentaire) ?
    • Exemples :
      • Gaz transporté sous forme liquide (transport optimisé) 
      • Verres photosensibles (photochromiques) 
      • Incorporation d'ingrédients congelés lors du processus de production (état solide, plus facile à manipuler) passant ensuite à l'état normal (liquide).
    • NB : le principe de séparation sous condition se superpose généralement à l'un des deux précédents ; l'airbag par exemple relève aussi du principe de séparation dans le temps.

    Séparation TOUT - PARTIE

    • Une partie du système (système au sens large : le système, ses composants ou son environnement) peut-il avoir une valeur ou une propriété particulière alors qu'à un autre niveau ou dans une autre partie du système (voire un système voisin, similaire ou opposé) la valeur ou la propriété inverse est présente ?
    • Exemples :
      • Découpe d'une pile des feuilles de verre (bloc beaucoup plus résistant) au lieu d'une seule (fragile)
      • Franchising et groupements d'achats (avantages du commerce indépendant et du grand groupe)
      • Recours Intérimaires (renforts fournis par le "super-système" c'est-à-dire l'environnement du système).

    Rappel : ces 4 principes de séparation représentent la base - nécessaire et suffisante - pour traiter a priori toutes les contradictions physiques ; quand d'autres principes sont proposés, conceptuellement et pratiquement, il ne s'agit que d'extensions.

    Les contradictions physiques et techniques sont (intimement) liées pour, au moins, deux raisons. Mais, pour le moment, c'est une autre histoire ou pour une prochaine fois.