L'analogie pour "construire" de nouvelles idées

Le monde des grands peut être à la base de nouveaux concepts pour les petits. L'inverse est également vrai.

Ainsi, il y a gros à parier que l'idée de ces gros blocs de béton empilables (concept relativement récent destiné le plus souvent à la réalisation de murs de soutènement) ait été propulsée par les briques LEGO ®.

Le mécanisme créatif à la base de telles transpositions n'est autre que l'analogie.

  • Une définition de l'analogie : (re)marquer une ou plusieurs similitudes entre des "choses" de domaines différents ("choses" : objets, personnes, situations, actions).
  • Un manière de produire des idées avec l'analogie consiste à raisonner à partir du problème en lui trouvant un ou plusieurs parallèles dans d'autres "univers" (métiers, technologies, lieux, activités, ...). Lorsque des problèmes analogues ont été identifiés, on cherche à savoir comment ils ont été résolus. Ensuite, retour au problème initial en essayant d'imaginer le transfert de ces solutions.
    • Pour la recherche de problèmes analogues, il est vraiment préférable de travailler en "mode abstrait" c'est-à-dire de reformuler le problème de départ à l'aide de termes généraux (ex : pas de jargon technique) afin de le sortir de son contexte particulier.

Pour rester dans le secteur de la construction, un second concept analogue au premier : les "Blocks Armo", des blocs qui s'encastrent et s'empilent les uns dans les autres sans scellement préalable.

A la clé, un énorme gain en productivité : jusqu'à 50% de réduction du temps de construction !