Le Principe "MECE"

Une foule de techniques ou de trames - appelons-les "organisateurs de la pensée" - sont disponibles pour faciliter différents types d'analyses ou structurer des connaissances sous différents formats. Parmi les plus connus :  analyse SWOT, analyse PEST(EL) et les 5 (ou 6 ou 7) M.

Toutefois, il existe une méthode ou plutôt une discipline (au sens "rigueur") qui, d'une certaine manière, surclasse ou chapeaute toute les autres. Discipline, qui indépendamment du recours à un organisateur de la pensée, doit être envisagée pour orchestrer tout type d'analyse.

Il s'agit du principe MECE [ME = Mutuellement Exclusif ; CE = Collectivement Exhaustif] qui consiste à segmenter toute analyse de façon rationnelle afin d'assurer des résultats en termes de validité , d'efficacité et de communication

Segmentation "tirée au cordeau"

Le principe MECE (1) prescrit de décomposer un sujet d'analyse avec soin c'est-à-dire :

  • D'une part Mutuellement Exclusif (ME), tous les groupes doivent être parfaitement mitoyens. Formulé autrement : il n'y a aucun chevauchement, aucune redondance.
  • D'autre part Collectivement Exhaustif (CE), l'ensemble des groupes doit couvrir la totalité du périmètre d'analyse (scope). En termes plus directs : il n'y a aucun "trou". 

En procédant de la sorte, indépendamment de la taille ou du nombre des segments, le sujet est parfaitement subdivisé.

Exemples (2) :

  • Le premier découpage n'est pas MECE : il est incomplet car le segment "Air" est absent et présente une redondance puisque "Containers" est à inclure dans le transport maritime et le transport fluvial (3).
  • Le second est MECE ; il ventile de façon exhaustive et sans chevauchement les différents types de transports de marchandises (4)

Démarche (individuelle ou collective) efficiente

Lorsqu'un thème est fractionné en groupes MECE, on peut s'attendre, a priori, à des conclusions cohérentes ; tout comme la répartition du travail entre plusieurs intervenants. Imaginons des consultants, auditeurs, chercheurs, ... se répartissant individuellement les différentes zones d'analyse ; en cas de mauvais découpage, certains risquent de se pencher inutilement sur des zones ou des portions similaires  ... ou d'en ignorer totalement d'autres.

Un découpage MECE réduit la complexité et augmente l'efficacité.

Communication raisonnée

Si la production de l'analyse requiert de l'attention, la communication n'en exige pas moins. En particulier lorsque l'objectif du message, écrit ou oral, est de solliciter une prise de décision dans le chef d'un public alerte ou averti. Si le découpage est inadéquat, si les portions de l'analyse ne sont pas MECE, deux effets négatifs sont à craindre : 

  1. Créer la confusion par manque de logique (5),
  2. S'exposer à la suspicion d'erreur ou d'approximation. 

En étant vigilant entre autres sur la segmentation, la force de conviction et le professionnalisme sont renforcés.


Notes :

  • (1) Apparemment, le principe MECE a été formalisé par le cabinet McKinsey. En anglais MECE a une formulation très proche de l'énoncé en français : "Mutually Exclusive, Collectively Exhaustive".
  • (2) Une manière de segmenter les types de transports de marchandises (avec "véhicules").
  • (3) Si l'on souhaitait maintenir la subdivision "Containers", il faudrait alors supprimer "Fluvial" et "Maritime" et ajouter, par exemple une subdivision.
  • (4) Le segment "Spatial" peut sembler étrange mais, si l'on veut être MECE, il faut l'inclure ou alors ne pas subdiviser la rubrique "Air". Et si vous vous posez la question de savoir ce que l'on transporte dans l'espace : principalement et, de plus en plus, des satellites.
  • (5) Le Principe MECE est une des composantes de la Pyramide de Minto.