Technique des mots-ressorts de Kent et Rosanoff

Origine ?

La liste dite de Kentt & Rosanoff n'était pas destinée à devenir une technique de créativité. A l'origine, elle est un des résultats d'une étude en psychologie (publiée en 1910 - "American Journal of Insanity") au cours de laquelle deux chercheurs américains, Kentt et Rosanoff, ont mené certaines expériences notamment sur les séquences d'idées déclenchées par certains mots à fort pouvoir associatif.

Les 100 mots de la liste devant être considérés comme des mots-ressorts (ou encore mots inducteurs), chacun peut jouer le rôle de stimulus pour former des associations inattendues et, on l'espère, originales.

(cette liste est proposée au téléchargement au format TXT - en bas de page)

Un mode opératoire ?

  1. Cadrer le problème, le résumer à l'aide d'un ou de plusieurs mots-clés ;
  2. Extraire, par tirage au sort, un terme de la liste de Kent & Rosanoff ;
  3. Confronter les éléments - le terme et l'expression ou un mot résumant le problème ainsi que leurs attributs (caractéristiques, composants, "ADN", …) - pour composer de nouvelles idées à la faveur du problème ou du défi énoncé au départ.

attributs créativité

Après avoir épuisé le potentiel du mot-stimulus, reproduire la démarche avec d'autres mots extraits de la liste.

Une des conditions pour obtenir des résultats intéressants : éviter les associations triviales

Fichier attachéTaille
Plain text icon Liste des mots Kent et Rosanoff (format TXT)1.68 Ko
Tags: