On ne présente plus la méthode des "Six Chapeaux de la Réflexion" d'Edward de Bono. Enfin, on ne l'a présente plus à celles et ceux qui la connaissent ! Pour les autres ...

Outil de réflexion structurée 

Aimeriez-vous que votre médecin se satisfasse du premier diagnostic qui lui vient à l'esprit" ? NON !  La technique des six chapeaux a pour objectif de multiplier les "diagnostics" avant de prendre une décision finale. 

La méthode des 6 chapeaux, c'est une "boussole" pour organiser un processus de réflexion. Un peu plus concrètement, la technique a (au moins) 3 fonctions :

  • S'assurer de traiter un sujet à 360 degrés en l'analysant sous 6 points cardinaux, chacune de ces 6 directions étant symbolisée par la couleur d'un chapeau ;
  • Discipliner les échanges en demandant à tous les participants de regarder en même temps dans la même direction ;
  • Encourager l'intelligence collective ou du moins (forcer) l'expression individuelle et en particulier au moment du chapeau rouge (les émotions).

Une règle et quelques principes 

La méthode est généralement déployée en groupe mais rien n'interdit, bien au contraire, de la pratiquer individuellement.

En groupe, il y a une règle à respecter à tout prix : tout le monde porte le même chapeau en même temps ; tous les participants regardent dans la même direction au même moment. Les chapeaux se portent (au sens figuré),

  • soit en séquence (il n'y a pas d'ordre strict, le chapeau bleu va toutefois commencer et finir la séquence) ;
  • soit de manière ponctuelle (au cours d'une rencontre, quelqu'un peut invoquer un chapeau particulier et inviter tous les participants à le porter c'est-à-dire à adopter l'attitude mentale suggérée par la couleur du chapeau en question).

6 chapeaux = 6 couleurs = 6 points de vue

6 Chapeaux Edward de Bono (Map)

Bleu = organise le processus

Le chapeau bleu est porté pour organiser la réflexion, il intervient en début et en fin de séance.

  • Au début, en mode chapeau bleu, on abordera notamment ces questions :
    • Quel est le problème ?
    • Quel est l'objectif ?
    • Quel est le contexte ?
    • Comment organisons-nous la rencontre ?
  • Et à la fin :
    • Quelle conclusion tirer ?
    • Quels résultats obtenus ?
    • Quelle(s) suite(s) ?

Le chapeau bleu est porté par défaut par l'animateur mais chacun, au moment du chapeau bleu, peut le porter et formuler des suggestions en rapport avec l'organisation de la rencontre ou du processus de réflexion.

ROUGE = émotions

En portant le chapeau rouge, chacun a le droit voire l'obligation d'exprimer ses sentiments sur le sujet sans nécessairement devoir les justifier ou les expliquer. Avec le chapeau rouge, la logique n'est pas requise.

Le but est de faire part de ses émotions - de "vider son sac" - pour ensuite les mettre à l'écart jusqu'à la fin du processus. Ce n'est qu'en fin de parcours que les émotions des uns et des autres pourront à nouveau être prises en compte pour la décision. Ainsi, le chapeau rouge se porte de préférence en début de processus avec une exception : si un participant risque d'influencer les autres du fait de son autorité ; dans ce cas, il est préférable de postposer les déclarations d'émotions.

Important : tout le monde doit s'exprimer ; un "je passe" ne devrait pas être admis au moment du chapeau rouge. 

BLANC = données et faits

Le chapeau blanc est le chapeau de l'objectivité et de la neutralité ; il traite des données et des faits. Attention : les données et les faits ne sont ni des arguments ni des extrapolations (à exposer, le cas échéant, en mode chapeau noir ou chapeau jaune).

Un exemple peut être évoqué avec le chapeau blanc mais il doit être désigné comme tel afin qu'il ne soit pas assimilé à un fait ou une donnée générale.

NOIR = risques et faiblesses

Le chapeau noir est le chapeau de la prudence et de la pensée critique (au sens "occidental" du terme). C'est d'ailleurs au seul moment du chapeau noir que la critique active est acceptée. Le chapeau noir parlera par exemple en termes de "Je vois un risque ..." ou "Si on se plante alors …".

JAUNE = espoir et avantages

Le chapeau jaune correspond au moment de l'optimisme et de l'opportunisme ; c'est le pendant du chapeau noir. Avec le chapeau jaune, on fait le choix délibéré d'être positif.

Il n'est pas encore question d'idées nouvelles (prérogative du chapeau vert) mais bien d'adopter une critique positive fondée sur la (démonstration) logique. Contrairement au chapeau rouge (intuitions - sentiments), en mode chapeau jaune il est préférable d'expliquer, de justifier ses jugements.

VERT = idéation - créativité

Porter le chapeau vert revient à faire des efforts pour proposer des idées neuves. C'est à cette étape que les solutions de rechange, les alternatives inventives sont sollicitées.

Des techniques de créativité peuvent bien entendu être actionnées pour stimuler la pensée en mode chapeau vert.

Pour éviter la confusion

Les 6 chapeaux servent avant tout à organiser la réflexion en évitant la confusion (par analogie, éviter d'accélérer et de freiner en même temps) et en visant une forme d'exhaustivité (6 directions, 6 couleurs pour un 360 degrés du sujet). C'est quand il faut faire des choix, dégager des options, évaluer des propositions, résoudre ou aplanir des conflits, … que cette méthode trouve merveilleusement sa place.

La technique est parfois présentée comme une technique de créativité, ce qu'elle n'est pas ou alors très peu (il n'est question de créativité qu'au moment du chapeau vert). 

Par contre, elle peut être appliquée de manière (un peu plus) créative. A SUIVRE.