Créativité structurée pour innovation accélérée avec TRIZ (ou TIPS : Theory of Inventive Problem Solving).

De la science-fiction à l’innovation

Genrich ALTSHULLER, le géniteur de TRIZ, était également – et principalement sur le plan pécuniaire - auteur de romans fantastiques. On ne doit donc pas s’étonner qu’il chercha à croiser ses (deux) préoccupations - l’innovation et la science-fiction. Fruits de cette rencontre : certaines techniques pour le développement de l’imagination et la créativité (en anglais "CID" pour "Creative Imagination Development") ainsi qu’une démonstration inattendue, résumée ci-après.

Courbe en S et pyramide des âges des innovations

Selon toute vraisemblance, deux protagonistes - l'américain R. Vernon et le russe G. Altshuller - ont formalisé plus ou moins à la même époque et sans se concerter ce qui est connu sous le vocable Courbe en S ou S-Curve en anglais. Le modèle, à la fois simple et pertinent, présente le cycle de vie et donc les principales étapes de l'évolution de la performance d'un système : naissance, croissance, maturité et déclin.

Ne dites plus "sortir du cadre" mais "sortir des cadres"

Il revient entre autres à Genrich ALTSHULLER, le père-fondateur de TRIZ, d'avoir démontré que l'innovation n'est pas uniforme tant du point de vue la source (méthodes & connaissances utilisées) que du point de vue de l'amplitude (degrés & effets).

Sa classification pondère les concepts-clés d'innovation de rupture et d'innovation incrémentale. On passe de deux à cinq niveaux :