Cela fait déjà bien longtemps que, sur ce site, il n'a plus été question de (Mind) Mapping et encore moins de logiciels pour le pratiquer. Mais à quoi bon faire du bruit s'il n'y a pas de raison. Dans le cas présent, battez tambours, sonnez trompettes, Knowledgebase Builder vaut vraiment le détour. 

Son nom l'indique sans équivoque, cette (nouvelle) application de cartographie mentale est vouée en priorité à la création de bases de connaissances. Elle se positionne comme une solution pour structurer visuellement des contenus (ou sources de contenus), pour en faciliter la recherche en donnant la possibilité d'établir des relations dynamiques, multiples et croisées entre les sujets. Avec la faculté de visualiser ces relations en 3 dimensions.

KBB GIF ANIMATION

Difficile, en quelques lignes ou paragraphes, de faire une synthèse de cet outil aux fonctions multiples et aux usages variés. D'autant qu'il est question de langage visuel, aussi le plus explicite est très certainement de parcourir des … visuels et exemples.

Knowledgebase Builder

Caractéristiques

  • Multiplateformes : Android, Windows, MacOS, IOS, Web.
  • Licence freeware ou licences raisonnablement tarifées (ex : une douzaine d'euros pour Android, une centaine pour Windows Desktop).
    • Apparemment l'édition gratuite n'a qu'une seule (grosse) limitation par rapport à ses grandes sœurs : le choix imposé de l'emplacement de sauvegarde des fichiers.
    • Particularité de l'application en ligne : la connexion ne s'effectue pas avec login et mot de passe mais avec un "token" (longue suite de caractères) qu'il est donc préférable de garder sous le coude si on veut accéder aux bases de connaissances à partir de différents ordinateurs. 

Quelques points positifs

  • Plusieurs choix de mises en page en carte dont Mind Map, Flowchart, Concept Map.
  • Faculté de visualiser les cartes en 2D ou 3D.
    • NB : en 3D, la carte peut être orientée à 360° et "glissée" dans tous les sens !
  • L'édition se fait soit en 2D, soit en mode Table.
  • Chaque item peut être enrichi avec différents  formats d'information : image, hyperlien, pictogramme, tableau … 
  • Connexions croisées - multiples : un sujet peut être relié à plusieurs autres.
  • Possibilité de nommer les liens (connecteurs) et ce, dans les deux directions.
  • Fonction de recherche internet : en cliquant sur un sujet, on a le choix d'une dizaine de recherches sur divers moteurs (y compris YouTube et Wikipedia).

Et quelques aspects négatifs 

  • Les fonctions et les formats d'importation et d'exportation sont peu nombreux et plutôt réservés à des utilisateurs avancés (ex : XML).
  • Il y a beaucoup de fonctions et d'options … peut-être trop pour certains candidats-utilisateurs qui n'auront pas la patience de tâtonner pour découvrir et apprivoiser les nombreuses facettes de l'outil.
  • Par ailleurs, Knowledgebase Builder n'est pas vraiment destiné à la création et la mise à jour de petites cartes mentales. Tout est relatif bien entendu. Et tout est dans tout. Pour prendre un exemple, créer une base de connaissances pour une seule réunion ou un petit projet … l'effort n'en vaut pas la chandelle mais créer et tenir à jour une base de connaissances pour plusieurs réunions et/ou pour plusieurs projets (ou un méga projet), alors là c'est tout à fait réaliste. C'est dans de tels contextes que KB s'inscrit. 
  • Encore un "détail" : si vous ne vous débrouillez pas en anglais ou allemand, oubliez Knowledgebase Builder.

Tout avis étant subjectif, le mieux est de se forger un avis personnel par exemple en visitant cette page (en haut de la page, accès à l'application en ligne ; en bas de page, plusieurs exemples).

Il faut relever que le concept et le mode opératoire de Knowledgebase Builder ne sont pas neufs ; il y a tout à parier que TheBrain a été la principale source d'inspiration. Preuve s'il en est que "Rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme !".