Que fait-on habituellement seul et que l'on pourrait faire (aussi bien voire mieux) à deux ? Ou, à l'inverse, que fait-on fait généralement à plusieurs et que l'on pourrait faire (tout aussi bien voire mieux) seul ?

Ce sont des questions qui doivent en principe émerger lorsqu'on découvre The Ghost Pacer, une innovation récente (2020), qui permet aux joggeurs, marathoniens, … de s'entraîner seul tout en étant accompagné d'un "ouvreur" virtuel. Les lunettes à réalité augmentée place un avatar 3D tantôt devant, tantôt à côté du coureur.

Une version ultra moderne de la carotte devant l'âne (en pensant à l'âne, à quand une déclinaison canine ou équine ?).

"Avatar de Course"

 

Revenons au cœur - à la fonction principale - de l'innovation prise en exemple et utilisons-la pour diriger l'imagination :  Est-ce souhaitable et envisageable de transposer le principe à une activité, à un usage, à un service ? Qu'est-ce qui se réalise "par défaut" en solo et qui pourrait l'être en duo, trio, … et inversement ? 

Sans nécessairement y associer une (nouvelle) technologie. Il devrait y avoir du grain à moudre du côté de certaines activités intellectuelles et ludiques.

A réfléchir et à évaluer seul ou à plusieurs !